S.V.T

 

Dans cette page on trouve touts les cours

avec des exercices

Clin d'oeil 

NOTIONS d'ECOLOGIE

Les écosystèmes sont l'un des éléments clé pour comprendre les problèmes écologiques d'aujourd'hui et pour donner du sens pratique aux petits gestes quotidiens que font petits et grands pour sauvegarder la planète. Les écosystèmes sont des groupes d'êtres vivants dans un milieu spécifique. Un aquarium est un écosystème, l'océan en est un autre et la flaque d'eau en est un aussi, bien qu'il soit minuscule !L'écosystème est la plus grande unité d'étude de l'écologie, elle peut même s'appliquer à la terre ... Pour comprendre ce qu'est un écosystème comme la terre, il est utile de connaître tous les éléments qui le composent comme les êtres vivants ou les éléments indispensables à la vie. Les écosystèmes, qui sont des ensembles formés par un groupe d'êtres vivants (Biocénose) et leur milieu de vie (Biotope), peuvent être classés de différentes façons. Il existe deux sortes de classements des écosystèmes : selon le biotope (milieu de vie) ou selon la biocénose (les êtres vivants).

Le mode de classement le plus largement utilisé est celui qui est réalisé à partir du biotope, autrement dit le milieu. Par exemple, le milieu marin donne les écosystèmes océaniques. Un biotope (ou milieu) se décompose en autant d'écosystèmes qu'il y a de groupes d'êtres vivants y vivant en communauté.

Le biotope est aussi appelé le milieu de vie. Le biotope est l'un des deux composants d'un écosystème. Le biotope ou milieu est un "lieu de vie" relativement stable identifié par un certain nombre de caractéristiques géologiques, géographiques et climatologiques qui vont déterminer les conditions de vie des êtres qui y vivront. L'équilibre de chaque biotope est unique même si dans chacun on retrouve les 5 éléments indispensables à la vie. Par exemple, le biotope constitué par une goutte d'eau de mer est bien différent du biotope constitué par la goutte d'une marre d'eau croupissante. Le biotope est défini par les caractéristiques et qualités de 5 éléments indispensables à la vie :

  • L'eau
  • Le sol
  • L'air
  • La lumière
  • La température

Ces 5 éléments de vie se retrouvent dans tous les biotopes mais en quantité et en composition différentes. Ainsi, la qualité du sol d'un biotope désertique est bien différente de celle d'une terre agricole.

Le biotope est l'équilibre de ces 5 éléments de vie. Chaque biotope est donc différent et chaque biotope accueille un type de vie différent.

Une biocénose est un ensemble d'être vivants vivant dans un lieu de vie bien défini que l'on appelle le biotope. Une biocénose est composée d'êtres vivants pouvant vivre en interaction directe entre eux ou non mais étant toujours en interaction avec le milieu commun à tous. Ainsi deux plantes vivant dans le même milieu (biotope) peuvent n'avoir aucun échange direct, mais elles ont chacune une action sur le milieu ce qui peut avoir des conséquences sur l'autre espèce. Par exemple, dans un champ, la mauvaise herbe peut puiser plus vite les nutriments de la terre ce qui empêchera le jeune plant de  blé qui se trouve à côté de bien pousser.

La biocénose se décompose en deux types d'espèces :

  • Les espèces animales
  • Les espèces végétales

L'étude de certaines biocénoses est facile car elle ne comprend qu'un nombre réduit d'êtres vivants, mais elle peut aussi être très complexe lorsqu'un grand nombre d'êtres vivants sont concernés ou lorsque l'écosystème qu'ils composent avec leur milieu peut se décomposer en plusieurs écosystèmes.

 

Exercices Ecosystème


Pour mieux réviser et préparer le devoir de SVT

Devoir de contrôle n° 2

Exercice n°1

L'oyat est une plante qui résiste bien à la sécheresse, pour cela elle est utilisée pour fixer les dunes de sable littorales. Cette plante présente des feuilles allongées et étroites, capable de les replier lorsque l'air est sec et chaud et elle possède un système racinaire développé et des tiges flexibles.

Expliquer comment l'oyat résiste au vent et au manque d'eau.

Exercice n°2

Selon les besoins de la plante à la lumière on distingue deux types. Définir ces deux types et donner un exemple de plante pour chacun.

Exercice n°3

Mettre une croix en face de chaque lettre qui précède une proposition correcte et corriger les propositions incorrectes.

  • 1 Le fennec est adaptée au milieu aride par

a L'enfouissement dans le sable
b L'exposition directe au soleil
c L'augmentation des pertes d'eau
d La résistance à une déshydratation (perte importante d'eau)
e L'oxydation des graisses de sa bosse
f Une vie nocturne

  • 2 Le dromadaire peut s'adapter à la sécheresse par

a L'absorption d'une grande quantité d'eau
b L'oxydation des graisses de sa bosse
c La résistance à une déshydratation
d Sa toison qui joue le rôle d'écran à la lumière du soleil
e Une activité nocturne.
f La réabsorption de la vapeur d'eau rejetée au cours de la respiration

  • 3-  L'enroulement des feuilles chez l'oyat est une adaptation

a- Morphologique
b- Anatomique
c- Physiologique
d- Comportementale

  • 4- La flexibilité des feuilles est un caractère adaptatif

a- A la chaleur
b- Au froid
c- Au vent
d- A la sécheresse

  • 5- Les facteurs biotiques sont

a- La faune
b- La flore
c- Le climat
d- Le sol

  • 6- La transformation des feuilles en épines chez les cactacées est une adaptation

a- Morphologique
b- Anatomique
c- Physiologique
d- Comportementale

  • 7- Le développement du système racinaire est un caractère adaptatif

a- A la chaleur
b- Au froid
c- Au vent
d- A la sécheresse

Exercice n°4

On se propose de déterminer le quotient pluviométrique Q de certaines villes. Le tableau suivant, présente les valeurs des paramètres P, M et m au niveau des différentes villes.

  • 1- Ecrire la formule du quotient pluviométrique Q.
  • 2- Indiquer la signification de chaque paramètre P, M et m. Indiquer l'unité de chaque paramètre
P M m
Sfax 197 30,8 6,8
Makther 490 3 1,7 2,2
Kebili 89 42,2 3,1
Tabarka 1029 31,4    7,2
  • 3- Calculer le quotient pluviométrique de chaque région.
  • 4- Déduire l'étage bioclimatique de chaque région.
  • 5- On considère les plantes suivantes et leurs répartitions selon les étages bioclimatiques

Les plantes Répartitions selon les étages bioclimatiques
Chêne : liège Humide
Lyciet : Aride et saharien
Armoise Champêtre:  Semi - aride
Pin maritime:  Humide et sub- humide
Sparte:  Semi - aride et aride
Pin d'Alep:  Semi - aride

Compléter le tableau suivant en mettant le signe + dans la case correspondante si la plante peut pousser dans la région.

Les plantes Sfax Makther Kebili Tabarka
Chêne liège
Lyciet
Armoise Champêtre
Pin maritime
Sparte
Pin d'Alep

Exercice n°5

Le document suivant montre la variation de l'intensité photosynthétique en fonction de la température chez deux plantes A et B

  • 1- Analyser les courbes de ce document
  • 2- Préciser pour chacune de deux plantes A et B, La température optimale
  • 3- Comparer leurs exigences à la température
  • 4- Dites peut-on cultiver la plante A dans une région de température moyenne de 35°C. Si oui expliquer comment.

Exercice n°6

Le document suivant montre la variation de l'intensité photosynthétique en fonction de l'intensité lumineuse au niveau de deux plantes A et B

 

  • 1- Analyser les courbes de ce document
  • 2- Préciser pour chacune de deux plantes A et B, l'intensité lumineuse optimale
  • 3- Selon leurs exigences en lumière, donnez un nom à chacune de ces deux plantes A et B.
  • 4- Citer un exemple de plantes de type A et de type B.

 


aninalcellstructure

 

 

plantcellstructure

 

cliquer sur le nom du fichier pour le télecharger

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site